Nos Articles

La visite d’admission d’un établissement ou service médico social 1/4

Votre enfant est orienté dans un établissement ou un service médico social par la MDPH. Vous souhaitez ne rien oublier lors de la visite d’admission. Ancienne directrice d’établissement, je vous livre quelques astuces. Vous pourrez poser les bonnes questions le jour de la visite d’admission, pour prendre une décision éclairée. 

La visite d’admission : Environnement et architecture.

Quelque soit le type d’établissement ou service dans lequel votre enfant est orienté, l’environnement et l’architecture de ce dernier doit requérir toute votre attention. Lors d’une visite d’admission, vous devez vous attacher à un certain nombre de points importants suceptibles de favoriser la prise en charge et l’accompagnement de votre enfant.

La structure est-elle ?

  • Située en ville ou à la campagne : Si le service est en zone rurale, assurez vous d’une certaine proximité des commerces ainsi que des institutions telles que mairie, école, et les services culturels et de loisirs (bibliothèque, stade, …).En effet, la ville est synonyme de proximité, votre enfant pourra travailler l’autonomie dans les transports et le repérage. En zone rurale, votre enfant risque d’ être en difficulté dans l’utilisation des dispositifs de droit commun.
  • Sécurisée :
  • Est-elle équipée d’une enceinte diminuant le risque de fuite, d’intrusion,  la mise en danger ?
  • Possède-t-elle un portail sécurisé avec un interphone ?
  • Existe-t-il un protocole spécifique de garage des véhicules ?
  • Respectueuse de l’enfant au niveau architectural : Aiguisez votre regard lors de la visite d’admission.
    • Y’a-t-il des sas ? L’idéal étant que l’on aille du collectif vers l’individuel. Pour un internat par exemple, les chambres des enfants sont les plus éloignées de l’entrée du bâtiment. L’enfant ainsi conservera une intimité raisonnable et pourra se « réfugier » dans sa chambre sans crainte d’être dérangé.
    • Les salles d’activités sont-elles adaptées au public accueilli ?
    • Les salles de prise en charge sont-elles équipées en matériel adapté aux public?
    • L’établissement dispose-t-il d’une infirmerie, d’une salle de consultation, d’un bureau médical ? Ce pôle soins est-il accueillant ? Permet-il la confidentialité des soins et des échanges ?
    • La superficie des différentes salles est-elle adaptée ? Les études architecturales montrent par exemple que pour les enfants autistes, les salles trop vastes peuvent générer de grandes angoisses.
    • Comment sont organisées les salles de restauration ? La position et la taille des tables vous donnera de nombreuses informations.
    • Comment sont organisées les chambres ? Sont-elles individuelles ?
    • Les couloirs disposent-ils de rampes ?
    • Y a-t-il suffisamment de sanitaires ? Veillez également à l’état des salles de bains. Vérifiez s’il y a des cabines de douches et des baignoires, des robinets thermostatiques, …..
    • Le bureau de l’équipe éducative permet-il des échanges dans la confidentialité ?
    • L’équipe de direction dispose-t-elle d’une salle conviviale pour vous accueillir ?
  • Équipée d’un code couleur  : Afin d’aider les enfants à un meilleur repérage dans l’espace, il est commun de rencontrer dans les services des portes de couleur différentes selon l’usage de la pièce. Par exemple, portes bleues pour les sanitaires, jaunes pour les activités, orange pour les prises en charge…..
  • OU équipée de pictogrammes, de photos : Chaque bâtiment devant être facilement repérable, chaque salle aisément trouvée par l’enfant et sa famille, le nom des personnes, leur fonction notamment pour le personnel administratif, de direction, de prise en charge, de soins, avec leur photo, et, pour les salles collectives et de prise en charge individuelle, il est opportun que soit indiqué ce qui se déroule dans la salle par écrit et/ou avec un pictogramme et/ou une photo.
  • Et bien sûr, entièrement accessible pour les enfants et leurs familles, propre et équipée de l’ensemble des dispositifs de sécurité.

Vous l’aurez compris, l’architecture d’une institution ou d’un service médico social doit immédiatement permettre au public accueilli d’être non seulement en sécurité mais aussi de disposer d’espaces conviviaux et respectueux de chaque personne accueillie. J’attire votre attention sur le fait que la conception architecturale peut être négligée ce qui est toujours préjudiciable aux personnes accueillies et aux professionnels.

Vous souhaitez un complément d’information ? N’hésitez pas à me contacter et me suivre sur Facebook !

Laisser un commentaire