Nos Articles

La personne autiste et l’alimentation.

La personne autiste et l’alimentation

Nous mangeons tous, plusieurs fois par jour, le plus souvent avec joie. Cela parait un exercice simple.

Mais, le fait de manger n’est, pour bon nombre de personnes autistes, pas aussi simple. Pour certaines d’entre elles, cela peut même être un vrai calvaire. La nourriture en elle-même, aussi bien que la situation d’un repas, peuvent constituer de sérieux défis.

Autisme et alimentation.

Manger est en fait une activité complexe : Ce que nous mangeons et comment nous mangeons n’est pas une aptitude innée mais une capacité apprise. Cela signifie que pour manger, il s’agit de réaliser un véritable apprentissage.

En effet, manger mobilise un certain nombre de compétences :

  • Sur le plan moteur : Nous devons apprendre
    • à actionner nos lèvres, pour que la nourriture reste dans la bouche,
    • comment déplacer notre langue pour déplacer la nourriture
    • comment mâcher.
  •  Sur le plan sensoriel : Nous apprenons à connaître
    • des goûts différents
    • d’autres odeurs
    • de multiples textures
    • de multiples combinaisons goût-odeur-texture
    • nous voyons sentons, entendons, touchons.
  • Au niveau cognitif, également, nous avons appris à prévoir certains aspects.

Par exemple, si nous voyons des carottes, nous savons déjà, quel en est le goût, la texture, l’odeur….La nourriture nous est familière, nous avons enregistré nombre d’éléments de reconnaissance nous permettant de manger sans crainte et nous avons aussi intégré le concept de satiété.

Enfin, nous avons appris et nous savons quel est le comportement attendu et souhaitable à table…

Décortiquer ainsi l’activité de manger nous montre bien toute sa complexité.

Comment comprendre alors les problèmes d’alimentation étranges que l’on rencontre chez les personnes autistes ?
Face à la nourriture, les personnes autistes adoptent des comportements parfois étranges ou insolites. Puisque les personnes autistes traitent les stimuli et l’information différemment, elles ont un comportement différent. On peut, sur la base de cette connaissance, essayer de comprendre les problèmes d’alimentation chez les personnes autistes. Deux éléments sont à prendre en compte :

  • Leur hypersensibilité pour certains stimuli sensoriels :  Elles sont souvent envahies par les stimuli, même ceux n’ayant aucune utilité dans le contexte. Leurs sens sont d’une acuité peu commune et elles reçoivent toutes sortes de stimuli que nous entendons, sentons, goûtons à peine. Elles ont d’autre part beaucoup de difficultés à intégrer tous les stimuli en un seul tout et d’y trouver un équilibre. Il est donc évident qu’une telle hypersensibilité ait une influence sur leurs repas. Par exemple, elles vont discerner les différents tons d’orange, dans l’assiette de carottes, alors que nous ne le remarquons pas.
  • Leur pensée détaillée et hyperréaliste : Selon le fonctionnement autistique, la façon de traiter l’information chez les personnes autistes est différente de celle des personnes sans autisme. Non seulement en ce qui concerne le filtrage des stimuli mais aussi en ce qui concerne le traitement de ces derniers. Leur façon de penser est plus détaillée et hyperréaliste.

Les repas sont pour de nombreuses personnes autistes des moments difficiles. Cette activité exige par conséquent autant d’adaptations et de clarifications que n’importe quelle autre activité. Les personnes autistes ont, en raison de leur fonctionnement, beaucoup de difficultés à
trouver des réponses au niveau des aliments d’une part et également sur le plan du comportement.

Un manque d’organisation, de séquençage du repas, pourra être la cause de problèmes de comportement tout comme il peut y en avoir lors de toute autre activité trop peu clarifiée. Les personnes autistes ne pourront pas « apprendre » à manger si la situation est désordonnée et non prévisible.  Ceci est pareil pour n’importe quelle autre activité telle que les moments d’apprentissage ou de travail qui peuvent être trop peu clarifiés.

Vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Laisser un commentaire